Un sacré casse-tête ! Il faut du matériel performant et léger à la fois ! Résistant et compact en même temps ! Capable de tenir sous la chaleur de l’Australie comme sous la froideur de la Patagonie !

Nous trouverons finalement notre bonheur chez les spécialistes du genre :

logo

HIGHMOBILITYGEAR site internet dédié à l’équipement ultra léger qui, pour soutenir le projet nous a généreusement accordé une belle remise sur l’ensemble de notre commande :

  • Une tente 4 places ultra légère et discrète MSR PAPA HUBBA NX et une tente 2 places MSR HUBBA HUBBA NX :
  • 4 duvets Ultras compacts et chauds (-9°C ) MOUTAIN HARDWEAR PHANTOM FLAME,
  • 4 Matelas, oreillers et draps de sac SEA TO SUMMIT ultras compacts :

sts-aeros-pillow-ultra-light-large

dscf5710

  • Ainsi que des ustensiles de cuisine pliables SEA TO SUMMIT :

bol-pliant-xbowl

Pour le réchaud, la popote et le système de filtration d’eau, c’est AU VIEUX CAMPEUR que nous avons trouvé chaussure à notre pied !

  • Le réchaud

Le choix s’est porté sur un modèle éprouvé par les plus grands explorateurs dans les conditions les plus extrêmes (nous devrions donc pouvoir manger par tous temps ). Ce réchaud est multi-combustibles, il fonctionne à l’essence, au gazole, au kérosène ou au pétrole. Compact et robuste, nous avons choisi le MSR XGK EX.

espagne-008

  • Popote

popote MSREn ce qui concerne notre batterie de cuisine…elle est réduite au strict minimum. On va oublier la grande gastronomie pendant quelques temps! ;D   La plupart des popotes étant conçues pour 1 ou 2 personnes maximum, le choix était plutôt restreint.

C’est MSR qui nous a convaincu avec ses 2 casseroles alu base (1,5 litres et 2,5 litres). Pas de fioritures ni d’accessoires inutiles : une poignée clipsable pour un gain de place, un couvercle qui fait office de passoire (ça a l’air de rien, mais ça évite de s’encombrer d’une passoire en plastique), un revêtement anti-adhésif et surtout…la légèreté, et ça, on y tient beaucoup !

La grande casserole sera réservée à la cuisson des aliments tandis que la petite servira à chauffer l’eau. On était partis sur un seul contenant mais, à y réfléchir, faire bouillir l’eau du thé dans un fond de sauce tomate…comment dire ! ;D De toute façon, les 2 s’emboîtent donc ça ne change rien au niveau encombrement.

  • Système de traitement de l’eau

Le choix du filtre a représenté notre plus gros casse-tête. Poids, volume, prix, débit, niveau de filtration, remplacement et nettoyage du filtre, durée du filtre…autant de paramètres qu’il a fallut décortiquer et comparer. Mais pour nous, il était indispensable de pouvoir être autonomes en eau. Pouvoir boire à partir de n’importe quelle source d’eau, même la plus trouble, ça évite pas mal de soucis d’organisation.

Et nous avons finalement jeté notre dévolu sur le GUARDIAN PRO de chez MSR (et oui, encore eux!). Bon, c’est un budget, mais il devrait couvrir la totalité de nos besoins en eau pour 4 personnes sur la durée totale de notre voyage, ce dont aucun autre n’était capable. Malgré qu’il soit plus lourd et encombrant que ses concurrents, il possède de nombreux atouts :

  • une autonomie de 10 000 L (de quoi l’utiliser de manière journalière pendant presque une décennie pour une personne seule),
  • un débit de 2,5L/min (alors que la moyenne est de 1L/min). Certes, on ne sera pas pressés mais ça peut être utile dans certains endroits peu accessibles,
  • une construction robuste qui lui permet de résister aux chutes (merci d’avoir pensé à ceux qui ont 2 mains gauches!), aux températures en dessous de zéro et aux  environnements extrêmes,
  • un filtre autonettoyant (franchement, si on peut s’éviter la corvée de ménage… ;D),
  • et surtout… une qualité de filtration qui nous met à l’abri de la plus maligne des bactéries. Na na na na nèèèèèère…vilain virus !

A la base conçu pour l’armée américaine, on a hâte de le tester dans une bonne flaque d’eau boueuse !  ;D

filtre MSR

Et pour parfaire notre équipement de bivouac, un simple matelas de sol isolant de chez Decathlon coupé en 4 fera office de sièges. Déguster une bonne plâtrée de nouilles les fesses au sec, c’est ça qu’est bon ! Et ça aidera également à faire durer nos pantalons…  ;D

Publicités